Location d’expositions

NOUVEAUTE – Les mots en quête d’images

Exposition-récit de mots-images, sur une proposition textuelle de Vincent Pachès.

Depuis les bestiaires enluminés du moyen âge, la relation texte-image a connu diverses fortunes. Des mariages d’amour ou de raison scandés par de moultes turbulences. Au XXe siècle, leur union a donné lieu à la BD, au roman photo, au roman graphique et plus récemment à une forme originale de narration que Vincent Pachès, écrivain, a nommé le «récit à dessins».

Les oeuvres présentées dans l’exposition, Les Mots en quête d’images, constitue un récit imbriqué d’images-textes et de textes-images illustrées, où le travail du poète se fonde avec les traits de l’artiste.

Vincent Pachès est l’auteur de l’ensemble de ces textes, forme de Haïkus et de récits poétiques très courts sur lesquels de grands noms, illustrateur et peintres, ont développé leur propre écriture : André François, Josse Goffin, Béatrice Jean, Daniel Maja et Antonio Segui.

Rédacteur, reporter, écrivain, Vincent Pachès a réalisé de nombreux reportages en France et à travers le monde, et est à l’origine de nombreuses campagnes publicitaires. Il est l’auteur de près d’une quarantaine de livres. Grâce à ce spécialiste de la communication, la juxtaposition des mots et des images prend un essor nouveau, poétique et philosophique.

Pour obtenir un devis, contactez-nous à diffusion@paris-bibliotheques.org

Cette exposition bénéficie du label « Sélection Printemps des Poètes ».

 

 

Descriptif technique

– 150 estampes numériques (en noir et blanc, et en couleur) de format A2 (42×59,4 cm) et quelques A3 (29,7×42 cm)/petits formats (40×40 cm).

– Cadres baguettes en chêne, estampes sous verre.

– 4 panneaux de textes et 1 panneau introductif.

 

Cette exposition est modulable en fonction des possibilités et des besoins, en accord avec le commissaire de l’exposition.

TRANSPORT : Caisses en bois

PARTICIPATION : Prix variable en fonction du nombre d’estampes louées.

Composition

PARCOURS EN 3 THEMATIQUES :

Cette création à quatre mains parcourt le bestiaire, convoque les sentiments du monde et les figures tutélaires, et s’épanouit en images de mots :

 

  • – Le bestiaire (65 estampes A2)
  • – Les sentiments du monde (42 estampes A2)
  • – Grandes figures-Le Mot-image (41 estampes A2)

 

Ou proposition d’une rétrospective sur l’oeuvre transversale d’un artiste mis en mot par Vincent Pachès:

  • – André François (64 estampes A2)
  • – Antonio Segui (37 estampes A2)
  • – Josse Goffin – Daniel Maja – Béatrice Jean (47 estampes A2)

 

Les estampes sont associées à leurs cartels.

 

Le Bestiaire : En l’an 2000, Vincent Pachès et André François s’associent pour offrir aux lecteurs du journal le Monde, un florilège philosophico-bestial visant à rappeler l’existence de l’animal oublié dans l’euphorie technologique du moment. Ce bestiaire magistral fut ensuite complétée par Josse Goffin et Antonio Segui.

Les Sentiments du Monde : Le pardon, la révolte, la passion, tous les sentiments qui mènent le monde s’expriment en mots et en images. Les propositions picturales de Daniel Maja consacrent l’expérience originale d’écriture dans le dessin même.

Grandes Figures : La conversation entre André François, Antonio Seguin et Josse Goffin donne forme aux figures de légende qui incarnent l’humanité et qui peuplent notre imaginaire. Le gendarme, l’avocat, le paysan, le pirate illustrent les figures tutélaires de nos sociétés.

Le Mot-Image : Les mots se répètent, se chevauchent pour ne forme qu’une image calligraphiée. Le mot est là mis en scène dans sa nature la strictement calligraphiée.

 

Pour visualiser la présentation de l’exposition par le commissaire, rendez-vous sur le site : http://www.laboiteagants.com

 

 

Photographies issues de l’exposition

Référencé dans :  Arts graphiques  Auteurs  Jeunesse